Ypsilon éditeur Littérature
Ypsilon éditeur La bibliothèque typographique
Ypsilon éditeur Ymagier

Note de lecture de Marie-Noël Rio, Le Monde diplomatique, juillet 2021.


La femme du peuple Concetta La Ferla et l’intellectuelle Maria Attanasio vivent dans la petite cille sicilienne de Caltagirone, où elles sont nées, la première au début des années 1930 et la seconde en 1943. Elles militent au Parti communiste italien, ardemment, depuis leur prime jeunesse. Concetta le quitte en 1972, au début de son virage idéologique; Maria la suit au moment de la scission de 1992, qui voit ce parti révolutionnaire, naguère le plus puissant d’Europe, tourner majoritairement, comme ailleurs, au réformisme et se fractionner en mouvements sans influence. Elles sont restées, de loin, des camarades.

En 1993, Concetta demande son aide à Maria. Elle veut raconter les formidables années de luttes dont les archives ont disparu de la section de Caltagirone et de la fédération de Catane. Maria va donner forme écrite au mots de Concetta. Dans ce témoignage extraordinaire passent la section féminine communiste d’avant-garde de Caltagirone, fondée et menée par Concetta en 1970, dissoute par lé fédération deux ans après; la victoire du réformisme; et le portrait d’une femme indomptable. Tout cela dans une langue rugueuse et poétique, admirablement traduite.